Shenzhen, l’autre rive

Le paysage a bien changé aux abords de la frontière fluviale entre Hong Kong et la Chine. Shenzhen, le village de pêcheurs situé sur la rive continentale, s’est mué en une mégapole de plus de 12 millions d’habitants et des banlieues résidentielles immenses et vides ont supplanté les anciennes terres agricoles.

La politique de réforme et d’ouverture qui, à partir de 1979, permet aux capitaux étrangers d’entrer en Chine, favorise d’emblée cette ville voisine de Hong Kong. L’ex-colonie britannique profite d’une main d’oeuvre peu chère venue de la campagne pour y délocaliser ses usines. En l’espace de quelques années, Shenzhen est devenue l’usine technologique du monde,  là où sont fabriqués smartphones, cartes à puce, lampes LED, et la vitrine d’un développement chinois effréné.

 

Scroll to top